graphic artists in the arab countries

Livre-Paris 2019 : La BD tire le marché du livre vers le haut !

51% des lecteurs français de livres consomment de la bande dessinée, avec, dans ce segment de marché, une forte progression des comics et des mangas de l'ordre de 22%. C'est le constat dressé par le CNL juste avant l'ouverture de la grande messe du livre en France, le salon Livre-Paris. L'occasion faire le point sur l'état du marché du livre.
D’un point de vue général, 96% des lecteurs le font pour le plaisir et aimeraient lire plus, 72% d’entre-eux estiment manquer de temps. La chronophagie, véritable maladie de notre époque.

On remarque un véritable attachement à l’objet du livre, qui est encore aujourd’hui offert en cadeau par 84% du lectorat. Quant au secteur du numérique, il semble atteindre cette année un palier, 24% des lecteurs déclarent y avoir recours et seulement 1% d’entre-eux se revendiquent comme lisant exclusivement en numérique.

Le roman reste toujours en tête du podium avec 74% de lecteurs et se maintien à une bonne distance de son challenger, les livres pratiques qui représente eux 56% du marché. Avec ses 51%, la bande dessinée se hisse à la troisième place du podium, mais alors qu’on note un recul sur le marché du livre en général, le 9e Art connait une progression, notamment due aux mangas et aux comics.

La lecture est encore pour beaucoup une activité transmise de parents à enfants, et le lectorat connait un rajeunissement. 51% des lecteurs de bande dessinée s’inscrivent d’ailleurs dans la tranche d’âge des 15-24 ans. Il est en grande partie féminin (19%). Les femmes sont d’ailleurs les plus grandes lectrices toutes catégories confondues, elles gagnent cette année 2 points et atteignent les 95% ! On ne sait pas si la femme est l’avenir de l’homme, mais elle est en tout cas celle du livre.

On a vu que les Français restaient attachés à l’objet du livre et aimaient en offrir, mais où se les procurent-ils ? 77% des lecteurs se rendent toujours dans des librairies spécialisées, une hausse de 4 points par rapport à l’année dernière, mais la concurrence du online est rude, elle représente 48% du marché, une hausse de 10 points en quatre ans. Ils sont 32% à emprunter des livres en bibliothèques. À noter que l’achat des livres neufs est en baisse, alors que celui des livres d’occasion connait une belle hausse depuis quelques années.

Un marché du livre toutefois en berne, comme le signifiait sur BFMTV Vincent Montagne, président du Syndicat National de l’Édition (SNE) et de Média-Participations. Sauf pour la bande dessinée qui poursuit sa progression, probablement aidée par les multiples adaptations au cinéma ou en série télé. Jusqu’où ira le 9e Art ?

La Salon Livre-Paris n’est pas passé à côté de cette réalité : il programme cette année encore des rencontres qui illustrent bien la richesse et la production du 9e Art. Nous vous invitons d’ailleurs à découvrir sa programmation complète.

(par Vincent SAVI)
Source